Actualités

#
L’université Pattimura de Ambon, Province de Maluku, et la Southern Cross University en Australie ont co-organisé la conférence MICMST1 qui s’est tenu du 24 au 26 Octobre 2018 à Ambon (http://micmst1.mmsce.id/). Le site de la baie d’Ambon revêt une importance particulière car il s’agit d’un des poumons économiques de la province de Maluku. Toutefois, la gestion environnementale de la baie fait face à de nombreux défis exacerbés par les nombreuses pollutions, par la sédimentation terrigène aggravée par un développement côtier anarchique et par l’activité maritime des deux dernières décennies.
#
La soutenance de thèse de Julie Gaubert intitulée " Caractérisation et sources de variation du métabolome : le cas de l’algue brune Lobophora des écosystèmes coralliens de Nouvelle-Calédonie" aura lieu Vendredi 12 Octobre à 14 h, dans la salle Fourcade (56/55 N4), site de l'UPMC Jussieu, Paris VI.
#
Nouvelle offre de stage sur la prolifération des algues vertes => réponse avant le 10 novembre 2018: La prolifération des macroalgues dans les écosystèmes coralliens est devenue une source de préoccupation car elle est associée à une modification profonde de l’écosystème où les coraux sont remplacés de manière parfois irréversible par des macroalgues.
#
La mission MALIS1 est de retour après 11 jours en Polynésie française autour de l'atoll de Raroia avec plus que ses objectifs d'atteints.
#
La campagne MARACAS 6 qui se déroule du 16 au 27 juillet, cible le sud de la Nouvelle-Calédonie. Les scientifiques de l’IRD, d’Opération Cétacés et du WWF ont embarqué sur l’Amborella, navire du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, avec pour mission de déployer des balises satellitaires de nouvelle génération capables d’enregistrer les plongées, en plus de fournir des positions géographiques. L’objectif de ce travail est d’évaluer la connectivité entre les différentes zones du Parc mais également de tenter de comprendre le comportement des baleines à bosse autour des monts sous-marins dont l’intérêt a été souligné par les missions précédentes.
#
La prochaine campagne MARACAS 6 aura lieu du 16 au 27 juillet et ciblera le sud de la Nouvelle-Calédonie. Les scientifiques de l’IRD, d’Opération Cétacés et du WWF embarqueront sur l’Amborella, navire du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, avec pour mission de déployer des balises satellitaires de nouvelle génération capables d’enregistrer les plongées, en plus de fournir des positions géographiques.
#
Article dans les nouvelles calédoniennes: Les scientifiques de l’IRD tirent la sonnette d’alarme devant la prolifération d’acanthasters dans la baie de Prony. Les étoiles de mer dévoreuses de corail battent des records d’affluence. A défaut d’une intervention rapide, les dégâts pourraient être irréversibles, mettent en garde les chercheurs.
#
Sortie du livre "Nouvelle-Calédonie, Archipel de Corail" un recueil de savoirs accessibles à tous de l'origine des récifs à leur futur en Nouvelle-Calédonie édité à l'occasion de l'année internationale de récifs IYOR2018.
#
Les scientifiques de l’IRD (Institut de recherche pour le développement) constatent depuis ces derniers mois une augmentation inquiétante du nombre d’acanthaster dans la baie de Prony. Le site est sous surveillance rapprochée.
#
Les bénéfices écologiques des réserves marines situées à proximité de l’Homme sont limités. C’est ce que démontrent des chercheurs de l’Université de Montpellier, de l’IRD et de l’Université de la Nouvelle-Calédonie, en association avec le CNRS, qui ont étudié 1 800 récifs coralliens, dont 106 situés dans 20 réserves marines. Ces travaux sont publiés dans PNAS le 18 juin.