Actualités

#
La prochaine campagne MARACAS 6 aura lieu du 16 au 27 juillet et ciblera le sud de la Nouvelle-Calédonie. Les scientifiques de l’IRD, d’Opération Cétacés et du WWF embarqueront sur l’Amborella, navire du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, avec pour mission de déployer des balises satellitaires de nouvelle génération capables d’enregistrer les plongées, en plus de fournir des positions géographiques.
#
Article dans les nouvelles calédoniennes: Les scientifiques de l’IRD tirent la sonnette d’alarme devant la prolifération d’acanthasters dans la baie de Prony. Les étoiles de mer dévoreuses de corail battent des records d’affluence. A défaut d’une intervention rapide, les dégâts pourraient être irréversibles, mettent en garde les chercheurs.
#
Sortie du livre "Nouvelle-Calédonie, Archipel de Corail" un recueil de savoirs accessibles à tous de l'origine des récifs à leur futur en Nouvelle-Calédonie édité à l'occasion de l'année internationale de récifs IYOR2018.
#
Les scientifiques de l’IRD (Institut de recherche pour le développement) constatent depuis ces derniers mois une augmentation inquiétante du nombre d’acanthaster dans la baie de Prony. Le site est sous surveillance rapprochée.
#
Les bénéfices écologiques des réserves marines situées à proximité de l’Homme sont limités. C’est ce que démontrent des chercheurs de l’Université de Montpellier, de l’IRD et de l’Université de la Nouvelle-Calédonie, en association avec le CNRS, qui ont étudié 1 800 récifs coralliens, dont 106 situés dans 20 réserves marines. Ces travaux sont publiés dans PNAS le 18 juin.
#
Phénologies, mécanismes et perturbations anthropiques des dynamiques de migration dulçaquicoles des espèces amphidromes : cas des Sicydiinae de La Réunion
#
Structure génétique des populations et biologie de la reproduction chez le requin bouledogue Carcharhinus leucas et le requin tigre Galeocerdo cuvier
#
Le mercure est présent à des concentrations alarmantes chez l’ensemble des albatros à l’échelle mondiale. C’est ce que révèle une étude exhaustive dirigée par le Centre d'Etudes Biologiques de Chizé et le laboratoire Littoral, Environnement et Sociétés, et publiée dans Environmental Pollution.
#
A l'occasion de l'année internationale des récifs, l'IRD a produit une exposition intitulée "Au coeur des récifs coralliens" dont voici la présentation en ligne
#
Alors que la calcification des coraux est à l'origine des récifs coralliens, l'un des écosystèmes les plus riches au monde, celle-ci est affectée chaque année un peu plus, que ce soit par les changements climatiques ou par des stress locaux. De nombreux récifs font notamment face à un enrichissement métallique ou à une eutrophisation des eaux découlant de la pollution urbaine, de l'exploitation des sols voire de l'érosion naturelle. En Nouvelle-Calédonie par exemple, le nickel est un métal commun dans le lagon. L'urée, en tant que déchets métaboliques de tout organismes vivants, se retrouve également couramment dans les récifs. Dans ce contexte particulier, cette étude s'est attachée à déterminer l'effet de ces stress locaux sur la physiologie corallienne Il a été ainsi démontré que le nickel favorisait l'incorporation de l'urée puis sa dégradation au sein du corail chez les trois espèces testées. Par la suite, les composés issus de la dégradation de l'urée (le carbone inorganique et l'ammoniaque) seront utilisés par les coraux, principalement pour renforcer leur calcification et également, mais dans une moindre mesure, leur photosynthèse.